Le calcul mental interactif

Classé dans : Non classé | 0

Les mathématiques mentales ou le calcul mental interactif, comme son nom l’indique, traitent du calcul mental des opérations mathématiques. Il s’agit d’un domaine où le calcul est effectué différemment du tutoriel normal en classe. C’est un domaine qui se concentre davantage sur la pensée interne, avec des étapes simplifiées que l’esprit peut gérer efficacement. Dans une salle de classe, le flux des pensées est écrit sur du matériel physique, comme le papier et le tableau blanc. Ce type d’approche met davantage l’accent sur l’aspect visuel de la présentation pour démontrer la compréhension. La réponse n’est peut-être pas immédiate ou, plutôt, elle n’est pas de nature urgente.

 

En raison des différences d’objectif, les mathématiques mentales s’écartent de la norme en termes d’approche et de portée. Son approche pour obtenir une réponse doit être simple et peut nécessiter plusieurs itérations des mêmes étapes. Un exemple est de diviser un nombre par huit. Ici, le nombre peut être divisé par un nombre plus petit, comme deux, d’abord, avant de faire deux autres répétitions des mêmes étapes pour atteindre la division par huit cible (2 x 2 x 2 x 2 = 8). Pour le calcul en classe, une seule étape à l’aide d’une calculatrice résoudra le problème. Le concept est donc d’utiliser de petits nombres gérables couplés à des opérations mathématiques de base. Les grands nombres sont normalement divisés en plus petits nombres pour faciliter le calcul. Exemple, comme, 12 est séparé en 10 + 2. L’utilisation du chiffre 10 est la cible car il est plus facile à manipuler lors de la division et de la multiplication. Il s’agit donc de se limiter à de petits nombres et à des étapes opérationnelles simples car cette méthode permet de minimiser la quantité d’informations à mémoriser.

Le calcul mental interactif

Une autre différence est le numéro de rappel. La présentation mentale commence par le chiffre le plus grand. Un exemple est de présenter le nombre 357. Mentalement, on commencera par le chiffre 3 d’abord avant le 5, suivi du dernier chiffre 7. Il en est ainsi puisque la lecture des nombres commence également dans le même sens de traitement. Pour la présentation écrite, le traitement commence par le dernier chiffre 7, passe au chiffre des dizaines d’unités (5) et enfin au chiffre le plus grand (3), qui peut être perçu comme étant en conflit. Les mathématiques mentales, par conséquent, doivent commencer le calcul en partant de la gauche vers la droite, par opposition à la méthode de calcul en classe qui part de la droite conventionnelle.

Alors que les deux méthodes ont leurs mérites et leurs démérites, les mathématiques mentales ont leur signification unique. Pour obtenir de bons résultats dans ce domaine, il faut avoir un niveau acceptable de compréhension des mathématiques de base et de leurs applications. Ceci permet une plus grande flexibilité dans le calcul en combinant des opérations simples pour traiter une question plus difficile. La capacité acquise a un grand impact sur le lien entre les concepts mathématiques et les faits. Il sera également plus facile d’analyser des questions complexes en les divisant en petites étapes plus simples. Cette capacité peut ne pas être mise en valeur lors de questions en classe où la répétition constante d’étapes simples est jugée inappropriée. L’importance de la maîtriser aide aussi dans l’apprentissage normal en classe dans la mesure où des calculs simples dans une question complexe peuvent être faits plus rapidement sans l’aide d’une calculatrice. C’est pourquoi les exercices de calcul mental de multiplication par exemple permettent aux enfants(en particulier ceux de CM1 et CM2) de se préparer pour les classes supérieures en toutes circonstances. Un autre avantage est les nombreuses possibilités d’exercer le cerveau en termes de sélection d’étapes de résolution appropriées qui ne nécessiteront pas l’aide de matériaux de référence et d’outils comme la calculatrice. L’apprentissage des mathématiques mentales ou Le calcul mental interactif permet d’améliorer la mémoire.

 

En conclusion, il existe de nombreuses façons de faire des mathématiques. Le calcul mental interactif est un moyen permettant d’obtenir des réponses immédiates dans le temps grâce à l’utilisation de nombres plus petits et d’opérations simples. Il complète également l’apprentissage conventionnel en classe, en termes d’étapes de calcul moins écrites. Elle rend le processus de réflexion et de planification moins confiné à une méthode ou à un style fixe, mais elle crée de la souplesse dans la stratégie en ce qui concerne l’approche de résolution des mathématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *